7 rue des Saules 78870 BAILLY France
+33 951 491 491
contact@edition.fr

La VR avenir de la TV?

La VR avenir de la TV?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Le CES 2017 a été, comme celui de 2016, caractérisé par le foisonnement de l’offre de terminaux de réalité virtuelle. De plus en plus de terminaux permettent de reproduire des sensations d’immersion: chaussures simulant les matériaux sur lequel vous marchez, gants avec retour de force, machine permettant de simuler un vol… Il faudra beaucoup de motivation pour acheter, installer, paramétrer, enfiler  ces équipements pour ensuite pouvoir expérimenter cette réalité virtuelle. Pourtant, faire déborder l’expérience au-delà de l’écran TV peut offrir une sensation augmentée inédite. C’est ce que RAZER après Microsoft explore. Une piste qui pourrait se traduire par une nouvelle expérience télévisuelle.

La vidéo en 3D ou relief nous obligeait à regarder au travers de lunettes spécifiques. Dans une salle de cinéma, quand tout le monde en porte, que l’image emplit une grande partie du champ de vision et que le reste de la salle est dans le noir, l’expérience du relief est saisissante. On constate que les films conçus pour cela, fonctionnent très bien. Pourtant avec le même film, l’expérience a peu de chance d’être aussi performante à son domicile. Sauf à être assis à un mètre de son téléviseur, l’image ne remplira pas le même espace du champ visuel, et il est bien rare, que le reste de la pièce soit dans le noir. L’expérience a peu de chance d’être probante. Et ne parlons pas des lunettes à porter, une contrainte supplémentaire. Voilà probablement en partie, l’explication de l’échec de la TV en relief.

 

Les industriels persistent pourtant à vouloir nous faire vivre une expérience toujours renouvelée, expérience qui s’accompagnera… de l’acquisition d’un nouveau matériel. Alors, au revoir le relief, bonjour la réalité virtuelle. Le CES 2016 a donné le top départ avec caméras et masques destinés au grand public. Le CES 2017 enfonce le clou avec toujours plus de masques et de caméras, des prix en baisse et une multitude de nouveaux équipements pour donner toujours plus de sensations. Tous ces équipements constituent tout de même une contrainte, un frein pour accéder à l’expérience promise. On ne peut que sourire à l’idée d’une salle de spectateurs portant tous des masques, voire d’imaginer comment une personne va devoir s’équiper pour jouer. Pire, l’état du salon, quand pour simuler un vol, il faudra installer l’ICAROS!!!

Pourtant, immerger le téléspectateur dans l’image, lui faire vivre la sensation qu’il est au sein de la scène, offre une expérience renouvelée. C’est d’ailleurs ce qui explique qu’en quelques années, nous sommes passés d’une image 640 X 480 ( 300 000 points) de nos tubes cathodiques qui dépassaient rarement 70 cm de diamètre à des images en Full HD (1920 X 1080) sur des écrans dépassant le mètre de diamètre. Maintenant, nous passons à l’Ultra HD ou 4K (4 fois le Full HD) avec des images de 1,5m  voire 2 m de diagonale. De quoi rendre l’image de plus en plus bluffante, de plus en plus immersive, l’expérience audiovisuelle vécue dans un foyer. Et l’industrie va toujours plus loin. La 8K est dans le tuyau et les japonais annoncent une retransmission des JO 2020 de Tokyo en 20K. L’écran fera-t-il 3m de diagonale? Plus? Comment un tel téléviseur trouvera sa place d’un salon moyen? C’est là, que la solution présentée par Razer est intéressante.

RAZER imagine et produit des terminaux pour augmenter l’expérience des joueurs de jeux vidéo. Leur système CHROMA permet de modifier la lumière pour créer une ambiance dans la pièce raccord avec ce qui se passe dans l’écran. Au CES 2017, RAZER a présenté un Proof of Concept, le projet ARIANA. L’idée: coupler un vidéo projecteur avec l’écran de l’ordinateur pour projeter autour de l’écran une image complémentaire à ce qui se passe dans le jeu vidéo. Ainsi, toute la pièce est inondée par l’image au dessus des meubles et des tableaux. Cela renforce grandement la sensation d’immersion. En effet, quand l’attention se porte sur l’écran sur lequel se passe l’action, le reste du champ visuel du joueur est moins précis. L’image projetée dans la pièce, même imparfaite, suffit à occuper plus largement le champ de vision du joueur. Il a ainsi l’impression d’être entouré de l’image. Cette expérience d’immersion est très intéressante car il n’y a pas de masque à porter. Une fois l’équipement installé, il suffit de s’assoir et de lancer le programme. Toute personne qui viendra vous rejoindre vivra la même expérience.

 

En 2013, Microsoft avait déjà exploré cette piste avant de l’abandonner. Leur vidéo de présentation est très intéressante car ils allait un peu plus en utilisant même le mobilier de la pièce.

 

 

Cet avenir est encore lointain mais, dès aujourd’hui, il est possible de produire des expériences immersives à partir d’une simple téléviseur diffusant une chaîne de télévision. Le premier exemple d’émission est issu de la technologie du jeu vidéo.  Le jeu TV Les Imbattables a été produit par la RTS (Suisse) en 2012/2013. Le concept est de proposer un jeu TV avec animateur et candidats dans un décor virtuel. Dans le décor, des avatars, les avatars des téléspectateurs qui, chez eux, en direct, peuvent vivre l’expérience inédite de jouer en étant dans le studio. Voyez la vidéo de présentation. Le téléspectateur entre dans le programme et vit l’expérience immersive en simultanée.

 

L’expérience immersive est aussi possible avec de la vidéo. Comme pour les Imbattables, un simple téléviseur, une tablette et une application à télécharger permettent de vivre autrement le programme proposé. Dans 360@ de France 5, le téléspectateur peut, au moment où le documentaire l’indique, voir l’image au-delà du téléviseur.

 

Le téléspectateur découvre ainsi qu’il est virtuellement immergé dans l’image. La tablette lui permet de se déplacer dans cette image qui l’entoure. Cette expérience est rendue possible par le couplage entre le téléviseur et la tablette, entre la diffusion en direct et la synchronisation avec le 2ème écran.

Il n’est donc pas utile d’attendre que des solutions encore à l’état de projet sortent pour créer dès aujourd’hui des programmes offrant au téléspectateur une expérience qu’il pourra vivre simplement sur sa tablette ou son téléphone. C’est tout l’enjeu pour les chaînes de télévision de savoir déborder de l’écran pour offrir en direct une expérience qu’Internet seul ne pourrait offrir. C’est à cette condition que les chaînes de télévision garderont leurs spectateurs et feront revenir ceux partis. Car, si l’expérience proposée sur le téléviseur par les chaînes peut se vivre de la même façon sur une tablette connectée sur Internet, les chaînes continueront à perdre des téléspectateurs au profit des services de vidéo sur Internet. Les Imbattables et 360@ montrent qu’il est possible de capitaliser sur la diffusion en direct en proposant un programme classique qui offre à ceux qui le souhaitent une expérience enrichie grâce au 2ème écran. L’intérêt de créer ces programmes est double. D’une part, c’est un moyen d’attirer les générations séduites par de nouvelles expériences audiovisuelles. D’autre part, cela constitue un patrimoine de contenus qui pourront rapidement être adaptés pour les nouveaux terminaux.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.