7 rue des Saules 78870 BAILLY France
+33 951 491 491
contact@edition.fr

James Bond et le dirigeant : “presque 007” points communs – Episode 1

James Bond et le dirigeant : “presque 007” points communs – Episode 1

Facebooktwitterlinkedinmail

👉 Vous pouvez télécharger l’intégralité de l’article « James Bond et le dirigeant » ici

Préambule

Sans être un dirigeant lui-même1, James Bond 007, le plus célèbre2 des agents secrets, a des points communs avec ce métier :

  • Tout d’abord, l’agent secret a un objectif clairement identifié (sauver le monde),
  • Il est soumis à une très forte pression (temps limité pour réussir, avec un minimum d’informations), dans un contexte hostile (ennemis intelligents, voire hyper-intelligents, pervers, puissants, excessivement bien organisés avec des équipements modernes et innovants),
  • Enfin, il est seul.

Son succès depuis près de 60 ans et, bientôt, 25 missions3, peut-il être une source d’inspiration pour le dirigeant ?

A travers une revue de tous les films interprétés par Sean Connery4, Georges Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton, Pierce Brosnan et Daniel Craig, nous allons identifier des comportements, actions et scènes qui semblent répondre positivement à cette question. Nous verrons que 007 n’a pas l’exclusivité des inspirations pour l’action, mais que les méchants, parce qu’aussi dirigeants, peuvent nous inspirer, même si souvent c’est pour illustrer les actions et comportements à éviter. Parfois le film lui-même, de par son histoire, peut être source d’enseignements.

Cette analyse est découpée en trois épisodes : l’équipe, le comportement dans l’action et la concurrence, l’humain.

Tous les films respectent la même construction :

  • Un pré-générique « 100% action » où, souvent, 007 réussit une fin de mission avec élimination de ses adversaires5 ;
  • Un entretien/réunion dans le bureau de M pour lancer la mission, en relation ou non avec le pré-générique, en présence ou non de tiers ;
  • Au démarrage de la mission, l’objectif est d’identifier l’ennemi et la menace, en collectant de l’information et remontant l’organisation6. 007 est en général seul ; même s’il a un contact, celui-ci est rapidement « indisponible » pour diverses raisons ;
  • Il progresse dans l’identification du méchant et de son dessein, mais il rencontre souvent l’échec et se retrouve dans des situations inconfortables et périlleuses ;
  • 007 reste malgré tout concentré sur la mission, organise « son équipe », avec notamment la « James Bond Girl », et renverse la situation ;
  • Il réduit à néant le méchant, l’empêche d’atteindre son objectif en détruisant son QG et, très souvent, en le tuant7 ;
  • Il se détend avec la James Bond Girl. 

Quels sont les principaux enseignements pour le Dirigeant ?

L’équipe

On ne gagne jamais seul

En début de mission, 007 est toujours seul sur le terrain. Même s’il a des contacts (agents du MI6, CIA), dans l’action il agit seul, ou son équipier est rapidement indisponible (souvent pour cause de décès).

  • Goldfinger : Bond est seul pour le contact avec Auric Goldfinger au golf, puis pour le suivi de la Rolls jusqu’en Suisse. Dans
  • Moonraker : il entre en contact avec Drax, seul, en se présentant même sous sa véritable identité et fonction8.
  • Demain ne meurt jamais : pour entrer en contact avec Carver à Hambourg, il se présente sous la couverture d’un banquier d’affaires.
  • Meurs un autre jour : il se rend à Cuba seul à la clinique du Dr Alvarez pour approcher Zao et même s’il croise Jing, ils sont en rivalité.
  • Permis de tuer : pour approcher Franz Sanchez, non seulement il est seul, mais il est même en rupture du MI6 car M a refusé la mission, considérant qu’il est trop émotionnellement touché9.
  • Casino Royale : alors que M l’a retiré du service actif10, il recherche aux Bahamas l’origine de l’envoi par sms du code « Ellipsis ».

James Bond pense qu’il est plus efficace ainsi pour agir, comme il le dit dans Permis de tuer à Pam Bouvier et Q. 

Il est vrai que des situations, comme sa rencontre avec Mélina Havelock, qui tue à l’arbalète l’assassin de ses parents, Hector Gonzalès, ce qui provoque une course-poursuite épique en deux-chevaux jaune (Rien que pour vos yeux), ou celle avec Tilly Masterson11 qui entraîne son arrestation par Oddjob12, l’homme de main de Goldfinger (Goldfinger), le confortent dans ce choix d’organisation.

Cependant, le succès n’arrive que lorsqu’il fait équipe :

il n’y a pas de réussite dans la solitude.

James Bond est accompagné de partenaires majoritairement féminins, mais parfois masculins. Il les choisit rarement. Il les rencontre, souvent, par hasard (Stacey Sutton, Dangereusement vôtre, Tracy di Vincenzo, Au service secret de Sa Majesté), parfois elles lui font des offres de service (Félix Leiter, Dr No, Andrea Anders, L’homme au pistolet d’or, Pam Bouvier, Permis de tuer). Elles sont rarement meilleures que lui, mais elles lui sont nécessaires, voire indispensables, pour vaincre le méchant et sauver le monde. Elles lui apportent souvent un regard et une approche différentes (Natalya Simonova, GoldenEye, Tigre Tanaka, On ne vit que deux fois).

Une équipe diverse …

L’origine de ses partenaires est multiple13 :

  • Hasard : Honeychile Rider, Tracy di Vicenzo, Andrea Anders, Corinne Dufour, Mélina Havelock, Stacey Sutton, Natalya Simonova, Dr. Christmas Jones, Vesper Lynd, Camille Montes Rivero, Dr. Madeleine Swann, 
  • Ennemis retournés : Tatiana Romanova, Pussy Galore, Domino Tivali-Derval, Tiffany Case, Solitaire, Requin, Octopussy, May Day, Kara Milovy, Lupe Lamora, Solange Dimitrios, Séverine, Lucia Sciarra, Mr. White
  • Félix Leiter : James Bond 007 contre Dr. No, Goldfinger, Opération Tonnerre, Les diamants sont éternels, Vivre et laisser mourir, Permis de tuer, Casino Royale, Quantum of Solace
  • Autres agents de la CIA : Quarrel, Dr. Goodhead, Pam Bouvier, Jack Wade, Jinx Johnson, 
  • Agent du MI6 : Ali Kerim Bey, Paula Caplan, Shaun Campbell,Mary Bonne-Nuit et Lieutenant Hip, Vijay, Sir Godfrey Tibbett, Strawberry Fields, Eve Moneypenny
  • Agents d’autres services secrets : Tigre Tanaka et les ninjas, Kissi Suzuki, Aki, Anya Amasova, Général Leonid Pushkin, Wai Lin, René Mathis
  • Autres14 :  Marc-Ange Draco15, Quarrel fils, Cheikh Hosein, Milos Columbo, Kamran Shah, Paris Carver, Valentin Zukovsky, Kincade, 

L’efficacité de l’équipe repose sur le fait qu’ils partagent les mêmes valeurs, le même objectif, qu’ils sont complémentaires et que 007 est attentif à leurs attentes. 

Qui partage avec James Bond les mêmes valeurs, le même objectif…

  • Dans Demain ne meurt jamais, l’alliance avec Waï Lin ne se réalise, après qu’ils se soient échappés ensemble du building de Carver à Shanghai, que lorsqu’il la convainc qu’ils partagent la même valeur de paix, leurs deux pays (Chine, Royaume Uni) étant à la limite du conflit armé.
  • Pour On ne vit que deux fois, la forte relation avec Tigre Tanaka est fondée sur leur engagement dans la protection de leur pays et, surtout, la même vision hédoniste de la vie ; et d’ailleurs, James renforcera ces valeurs en suivant l’entrainement des ninjas.
  • Dans Au service secret de Sa Majesté, ce sont les valeurs d’hommes d’action et l’affection pour Tracy qui le rapproche de Marc-Ange Draco qui deviendra son beau-père.
  • Et dans Rien que pour vos yeux, Milos Columbo lui dit « Je m’y connais en homme, vous avez du cœur16 » et lui rend son arme chargée. James lui répond « Tout comme vous Monsieur Columbo ». 

Parfois, les mêmes valeurs, c’est le rejet des valeurs de l’adversaire commun.

Au cours de Moonraker, Hugo Drax tient un discours sur les qualités physiques des couples qu’il a sélectionnés pour engendrer le nouveau monde, dans lesquelles Requin ne se reconnait pas du tout, pas plus que la petite blonde à tresses dont il est tombé amoureux. Dans Goldfinger, il explique à Pussy Galore que Goldfinger va faire exploser une bombe atomique et tuer des milliers de personnes et pas seulement réaliser un casse exceptionnel.

Même si, au début, ils ne travaillent pas ensemble, James et ses alliées partagent le même objectif : identifier les desseins de Stromberg (L’espion qui m’aimait), l’origine des diamants de Gustav Graves (Meurs un autre jour), localiser les missiles nucléaires volés à l’OTAN (Opération tonnerre), détruire le QG de Blofeld (On ne vit que deux fois), ruiner le chiffre (Casino Royale).

Lorsque les valeurs et l’objectif sont partagés par l’équipe, il n’est alors pas nécessaire de formaliser les tâches de chaque membre. La mission est claire pour chacun, le « collaborateur » s’adapte à la situation. 

  • L’attaque du QG de Blofeld dans On ne vit que deux fois, en est un parfait exemple, les ninjas connaissent leurs objectifs, James est déjà sur place. Les ninjas tuent les gardes et 007 s’introduit dans la salle de contrôle de la fusée pour la détruire ;
  • Au cours de l’attaque de Saint-Cyril, depuis le monte-charge, Mélina tue avec son arbalète l’homme d’Aris Kristatos qui les repère et chacun se répand dans le monastère pour neutraliser les ennemis, tandis que James Bond recherche Kristatos pour récupérer l’ATAC (Rien que pour vos yeux) ;
  • Lors de l’attaque du Piz Gloria, Au service secret de Sa Majesté, James est chargé du centre de liaison de Blofeld pour identifier les anges de la mort et leur localisation, tandis que Draco et ses hommes doivent faire exploser le site et éliminer les gardes ;
  • Dans Permis de tuer, quand Pam Bouvier est sur le site de Sanchez, elle a carte blanche pour rejoindre James et l’assister ;
  • Demain ne meurt jamais : la conduite à deux de la moto avec Wai Lin, alors qu’ils n’ont chacun qu’une main de libre, se fait sans échange de parole, chacun prend des initiatives, l’objectif étant d’échapper à leurs poursuivants ; lors de l’attaque du bateau de Carver, ils s’infiltrent et avancent en parallèle ;
  • Meurs un autre jour : dans le dirigeable de Graves, la répartition des rôles est claire : Jinx tue Miranda Frost et James Gustav Graves/Colonel Moon ;
  • Skyfall : au casino de Macao, Eve couvre James Bond et, même si celui-ci a limité ses moyens en retirant son oreillette-micro qui leur permet d’être en contact, c’est elle qui neutralise l’ennemi qui pointe son pistolet sur 007 quand il sort de la fosse aux dragons de Komodo. Dans le manoir de la famille Bond, ils ne sont que trois, 007, M et Kincade, pour affronter Raoul Silva et ses tueurs. Chacun organise les armes et les pièges avec les quelques ressources disponibles sans avoir besoin d’en parler avec les deux autres. 

Aux compétences complémentaires …

La constitution du partenariat permet à James Bond d’avoir d’autres regards et informations sur l’ennemi pour comprendre la situation, s’y adapter (Ali Kerim Bey, Stacey Sutton, Camille Montes, Kara, Vijay, Marc-Ange Draco) et/ou s’enrichir d’autres compétences :

  • Honey Ryder connaît l’île de Crab Key,
  • la Dr Holly Goodhead pilote le moonraker,
  • la Dr.Christmas Jones, ingénieur en physique nucléaire, sait désamorcer une bombe nucléaire,
  • Natalia Simonova est développeur en informatique,
  • Melina Havelock pilote le sous-marin Neptune de son père 

Et ce, y compris au combat : Ania Amasova, Waï Lin,  Jinx Jones sont des agents-secrets très expérimentées dont la manière de se battre n’est pas identique à celle de 007.

James Bond obtient aussi l’adhésion de ses allié(e)s en étant attentif à leurs attentes.

James Bond respecte les attentes de chacun

  • Dans L’homme au pistolet d’or, il promet à Andrea Anders de tuer Scaramanga17 et passe la nuit avec elle pour lui prouver son engagement18.
  • Au début de Rien que pour vos yeux, il promet à Mélina de venger ses parents en retrouvant le commanditaire de leur mort. Il obtient ainsi qu’elle fasse équipe avec lui plutôt que de continuer à agir seule19 ; mais il a aussi compris l’âme des femmes grecques et respecte ses valeurs et ses engagements.
  • Dans Quantum of solace, il comprend que Camille Montes Rivero veut se venger de la mort de ses parents et de sa sœur dont l’exécuteur est le Général Luiz Medrano, lié à Dominic Greene.
  • C’est parce qu’il rassure Tracy et la convainc de sa réelle attention pour elle qu’elle arrête de le rejeter et de se protéger. Leur histoire d’amour peut alors commencer pour finir par leur mariage (Au service secret de Sa Majesté)

En prêtant attention aux attentes, voire aux frustrations, des « collaborateurs » de l’ennemi, il arrive à les retourner et ils deviennent ses complices.

Quelques exemples

  • Dans Skyfall, 007 « retourne » Séverine au casino de Macao et la convainc de le mettre en contact avec son patron (Raoul Silva, non encore identifié à ce moment du film) parce qu’il ressent sa peur ; à la vue du tatouage de son poignet il retrace son histoire et lui promet de l’aider à se libérer de l’emprise de Silva20 ;
  • Dans Opération Tonnerre, James apprend à Domino Vitali que son frère, le commandant Derval, a été tué par les hommes d’Emilio Largo, son amant et N°2 de Spectre. Il lui propose de l’aider à le venger ;
  • Dans Vivre et laisser mourir, il joue sur la frustration inconsciente de Solitaire pour lui révéler l’amour physique et la « manipule » pour obtenir des informations sur les activités de Kananga ;
  • Kara Milovy, la violoncelliste de Tuer n’est pas jouer, rêve de jouer en soliste dans un orchestre occidental renommé ;
  • Dans Casino Royale, il ressent et utilise la frustration de Solange Dimitrios, la femme du tueur. Il s’en sert pour la séduire et recueillir des informations ;
  • Dans Spectre, Mr White, son ennemi depuis Casino Royale, lui donne une information pour remonter la piste de Blofeld. En échange, il demande la protection de sa fille, Madelaine Swann, et un pistolet pour se suicider21.

A noter que dans les attentes « satisfaites » des James Bond Girls, il y a souvent sa protection physique. Parfois, il les a sauvées de la mort : Honey Rider, Stacey Sutton, Natalya Simonova, Jinx Jones, Madelaine Swan.

Dès le moment où l’équipe est active, James a le souci de son équipière en lui confiant un rôle précis (Pam Bouvier, Pussy Galore Dr Goodhead, Dr Christmas Jones) et surtout en la protégeant (Solitaire, Jinx).

Important : aller à l’encontre des convictions profondes des équipiers est une erreur. Dans James Bond contre Dr No, 007 oblige Quarrel à l’accompagner à Crab Key malgré ses croyances sur le dragon de l’île. Et la rencontre avec celui-ci (char déguisé) lui sera fatal car il est tétanisé. 

James Bond will return … avec le 2ème  épisode : le comportement dans l’action, la concurrence

Laurent Fonnet

***

Notes et tableaux récapitulatifs des films de James Bond

1Notamment, il n’a pas vraiment d’équipe à manager

2Ce qui est une incohérence : un agent secret, par définition, doit « être secret » donc inconnu ; James Bond est connu de tous ses ennemis, y compris ses faiblesses, voire ses vices

3Nous n’avons pas retenu la version parodique Casino Royale de 1967 où 007 est interprété par David Niven et le méchant par Woody Allen, car la loufoquerie lui a retiré tout caractère d’exemplarité, au sens de respect des codes fondamentaux.  Ni le Jamais plus jamais de 1983 où Sean Connery a réendossé le smoking, 12 ans après sa dernière interprétation, avec un « recul » peu respectueux des codes de la saga officielle, à la limite de la parodie

4A l’exception de Jamais plus jamais

5Sauf dans James Bond contre Dr No où les codes n’étaient pas encore tous installés. Cependant, le gun barrel en ouverture et le thème créé par Monty Norman, qui est la 1ère des deux musiques du générique du début, sont déjà présents

6Parfois le méchant est identifié, mais son objectif ne l’est pas. Parfois le méchant est inconnu mais un évènement justifie la crainte d’un danger majeur

7Sauf Blofeld, même si parfois (cf. pré-générique de L’espion qui m’aimait) on nous laisse croire qu’il est éliminé

8Drax considère que le gouvernement britannique lui doit des excuses pour la perte du moonraker pendant son transport

9Félix Leiter, dont il est témoin de mariage, et son épouse ont été agressés la nuit de leurs noces. La femme de Leiter a été tuée et Félix est gravement mutilé après avoir été jeté dans une fosse à requins

10Il a tué deux individus dans une ambassade (violation du droit international) et surtout il s’y est laissé prendre en photo, ce qui fait la une des médias

11Sœur de Jill Masterson qui a été tuée en étant recouverte intégralement de peinture d’or

12Elle a déclenché le signal d’alarme du site en essayant de tuer avec un fusil Auric Goldfinger, ce dont James l’a empêché

13Voir tableau sur les alliés 

14Souvent rencontrés lors de  précédentes missions ou appartenant à son histoire personnelle

15Parrain de la mafia corse, son futur beau-père, Au service secret de sa majesté

16Il joint le geste à la parole en frappant son cœur avec son poing pour renforcer cette valeur 

17Il tiendra sa promesse, mais elle sera tuée avant par Scaramanga lors de la compétition de sumo  

18Lien « affectif » en plus de la parole

19Elle vient de tuer avec son arbalète le tueur de ces derniers 

20Mais il ne pourra tenir sa promesse, car Silva la tuera avant que les hélicoptères du MI6 débarquent sur l’île, prévenus par le radio-émetteur de Bond  

21Il est en phase terminale d’un cancer

👉 Retrouvez ici les les tableaux récapitulatifs des films, avec les « méchants », les James Bond Girls, les menaces

Facebooktwitterlinkedinmail

 

3 Responses

  1. […] L’atelier collectif (de 4 à 8 personnes), dédié à une équipe. […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.